Livial

Livial : posologie, effets secondaires, avis, ordonnance, prix et guide d’achat

Livial est un traitement utilisé pour réduire les symptômes de la ménopause chez la femme, qui survient généralement à l’âge de 50 ans.

Cet article vous aidera à connaître les informations importantes concernant le médicament, de sorte à faciliter son utilisation et à vous tenir au courant des risques qu’il implique sur votre santé.

Présentation de Livial

Livial est un médicament de la famille des progestatifs, délivré sur ordonnance, et distribué sous forme de comprimé.

Chaque boîte de Livial en contient 28.

Il a été mis au point par le laboratoire MSD France, et fait partie de la famille générique du Tibolone.

Quelle pathologie permet-il de traiter ?

Livial permet de soigner les symptômes génants de la ménopause.

La ménopause n’est pas une maladie, c’est une étape dans la vie des femmes, qui survient la plupart du temps naturellement entre 40 et 55 ans.

Chez les femmes qui fument beaucoup, cet âge peut être avancé de deux ans, la ménopause arrive également la plupart du temps au même âge chez une mère et sa fille. Cette condition se traduit par l’arrêt progressif des règles.

Les ovaires cessent la production des hormones sexuelles, l’estrogène et la progestérone. Avant l’apparition de la ménopause, survient ce que l’on appelle la pré-ménopause ou périménopause, cette période dure en moyenne 4 ans, elle prépare à l’arrivée de la ménopause, et les femmes peuvent remarquer des troubles dans leur cycle, des règles qui diminuent progressivement, ainsi que les premiers symptômes de la ménopause, qui peuvent parfois être très durs à vivre pour la femme.

La ménopause est déclarée après une absence de règles de plus de un an, ce n’est qu’à ce moment là que l’on peut dire d’une femme qu’elle est ménopausée.

Comme nous l’avons brièvement mentionné, la ménopause présente souvent des symptômes, qui peuvent être plus ou moins prononcés chez les femmes et provoquer des inconforts importants dans certains cas.

Ce sont ces symptômes que Livial vient traiter, c’est une forme de THS, autrement dit un traitement hormonal substitutif, qui aide à soigner les symptômes liés au déficit en estrogènes.

Les symptômes de la ménopause peuvent être nombreux, et varient d’une femme à l’autre.

On appelle ces symptômes troubles climatériques de la ménopause, ils peuvent être:

  • des bouffées de chaleur
  • une sécheresse vaginale
  • des problèmes urinaires

Ils peuvent également :

affecter l’humeur et engendrer des états d’irritabilité et d’anxiété,

  • troubler le sommeil
  • produire des insomnies
  • de la fatigue
  • des maux de tête
  • des douleurs musculaires

Il peut également survenir un changement dans la texture de la peau, qui devient plus sensible après la ménopause, ainsi qu’une prise de poids suite à une modification des zones de stockages des graisses.

La ménopause peut également faire apparaître l’ostéoporose suite à une perte osseuse consécutive à cet état, mais également des risques de maladie cardio-vasculaire.

Fonctionnement de Livial

Le principe actif du médicament, le tibolone, est très rapidement métabolisé par l’organisme après son absorption. Il libère 3 métabolites, qui ont une action:

  1. estrogénique
  2. progestative
  3. androgénique

L’effet progestatif aide à protéger l’utérus, tandis que l’effet estrogénique soulage les symptômes de la ménopause.

L’action androgénique signifie une reproduction de l’effet des hormones mâles. Les symptômes de la ménopause diminuent en intensité dès la première semaine du traitement.

A qui s’adresse ce traitement ?

Le traitement s’adresse aux femmes souffrant de symptômes de la ménopause particulièrement importants. Il peut être utilisé un an après les derniers saignements des règles, lors d’une ménopause naturelle, et directement après une ménopause chirurgicale.

Le traitement ne doit être pris que si les symptômes sont très importants, et qu’ils représentent un réel handicap dans la vie de la femme.

Ils doivent être analysés par un médecin, lui seul pourra prescrire le médicament. Il existe également un grand nombre de contre-indications et de conditions à surveiller qu’il est important de prendre en compte avant de commencer votre traitement.

Avantages et inconvénients

Comme nous avons pu le voir, le traitement a de nombreux avantages, puisqu’il aide à soigner les symptômes de la ménopause, qui peuvent parfois altérer la qualité de vie de la femme. En ce sens, il aide à diminuer les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale, les troubles de l’humeur et tous les autres symptômes propres à chaque femme.

Pour autant, ce traitement n’est pas sans risques et il n’est pas à prendre à la légère. Ainsi, ses effets secondaires possibles et ses nombreuses contres-indications constituent l’inconvénient principal de Livial

Composition de Livial

Le comprimé est composé d’amidon de pomme, de magnésium stéarate, de palmitate d’ascorbyle et de lactose, auquel il faudra prêter attention si vous y êtes allergique. Il est également composé de Tibolone, qui est le principe actif du médicament.

Les comprimés contenus dans la boîte sont de couleur blanche, ils comportent d’un côté l’inscription ORGANON, et MK2 de l’autre côté.

Principe actif : Tibolone

Comme nous venons de le dire, le principe actif de ce traitement est la Tibolone. C’est un principe actif unique, qui vient différencier ce traitement des autres THS.

En effet, les THS n’ont normalement que des effets estrogéniques, c’est à dire qu’ils aident seulement à faire disparaître les symptômes de la ménopause.

La tibolone quand à elle a également un effet progestatif, qui protège l’utérus, ce qui permet donc de prendre un seul médicament pour soigner ces deux problèmes.

C’est un principe actif utilisé depuis longtemps en Europe et présent depuis quelques années en France.

Etudes scientifiques

Plusieurs études sont disponibles à propos du tibolone. Parmi ces dernières, une étude réalisée par la Million Women Study ainsi qu’une seconde qui repose sur la base de données anglaise General Practice Research Database ont mis en avant le fait que les femmes suivant ce traitement pouvaient connaître un risque accru de souffrir d’un cancer de l’endomètre, et que ce risque serait plus important plus la durée d’utilisation du traitement est longue.

Une autre étude randomisée contrôlée appelée LIFT vient soutenir les deux précédentes, tandis qu’une seconde, l’étude THEBES vient contredire ces dernières.

Les études parlent également d’un risque de tumeur dans les seins ou l’utérus, d’accident thromboembolique (un caillot bouchant un vaisseau sanguin), de calculs rénaux ainsi que de l’apparition de taches sur le visage.

Livial est-il remboursé par la sécurité sociale?

Ce médicament n’est pas remboursé, son prix est donc libre et dépend des pharmacies.

Posologie : comment prendre Livial ?

Ce médicament se prend par voie orale, le comprimé peut être ingéré à l’aide d’un verre d’eau avant ou au milieux des repas, il est important de le prendre à la même heure tous les jours.

Quand commencer et arrêter le traitement?

Un bilan initial est nécessaire pour débuter la prise du traitement, et une surveillance médicale est essentielle tout au long de la prise du médicament.

La dose minimale sur le temps le plus court possible doit être prescrite. L’arrêt du traitement est également décidé par le médecin.

Précautions d’emploi

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est très important de commencer la prise du médicament seulement si les symptômes de la ménopause ont un impact très négatif sur la vie de la personne.

Il faut également considérer les risques qu’il peut représenter.

Cette évaluation doit être faite tous les ans pour pouvoir poursuivre le traitement.

  • Examen clinique de surveillance : Cet examen est obligatoire avant le début du traitement. Il consiste en un examen clinique et gynécologique complet, qui prend également en compte les antécédents familiaux et fait la liste des contre-indications. Il a pour but de vérifier que le traitement n’aura pas de graves impact sur la santé de la patiente.

Dosage

  • Le dosage du traitement est d’un comprimé par jour.

Que faire en cas d’oubli

En cas d’oubli du comprimé, il est tout à fait possible de prendre ce dernier immédiatement si l’oubli est remarqué sous les 12 heures suivant sa prise habituelle.

Si ce délai est dépassé, continuez le traitement normalement sans reprendre le comprimé manquant.

Surdosage

Le surdosage du médicament n’est pas toxique, et n’entrainera que dans le pire des cas des:

  • nausées
  • vomissements
  • saignements génitaux.

Un traitement est disponible pour réduire ces symptômes si nécessaire.

Précautions d’usage

Le médicament n’est pas déconseillé pour la conduite, il n’a pas d’effet négatif sur la concentration ou sur la vigilance.

Stockage et conservation

La durée de conservation des comprimés est de 2 ans, ils doivent être conservés sous une température de 25°C.

Risques, dangers et effets secondaires de Livial

Comme nous avons déjà pu le mentionner à plusieurs reprises, Livial n’est pas sans risques pour la santé.

Il est important de connaître ces risques avant de commencer le traitement.

Conditions qui nécessitent une surveillance pendant le traitement

Les affections dont nous allons vous parler pourraient s’aggraver avec la prise du traitement, c’est pourquoi il est important de surveiller leur réapparition et d’en parler à votre médecin.

  • Léiomyome utérin, également appelé fribrome utérin. C’est une maladie qui se caractérise par l’apparition de tumeurs bénignes dans le muscle utérin.
  • Risques thromboemboliques.
  • Risques de tumeurs transmises par hérédité du cancer du sein.
  • Une hypertension artérielle.
  • Des troubles hépatiques.
  • Du diabète.
  • Lithiase ou calcul biliaire.
  • Des migraines ou des maux de tête très prononcés.
  • Un lupus érythémateux disséminé.
  • Des antécédents d’hyperplasie endométriale, un épaississement des muqueuses de l’utérus qui peut souvent être le résultat d’un déséquilibre hormonal. Les conséquences de cette condition sont des règles douloureuses et un cycle menstruel irrégulier.
  • Maladie épileptique.
  • Otospongiose : c’est une maladie des oreilles qui peut provoquer la surdité.
  • Insuffisance rénale ou cardiaque : les estrogènes peuvent provoquer une rétention hydrique, qui pourrait accentuer ces problèmes.

Livial : effets secondaires

Des études ont démontré la possibilité que le traitement intervienne dans le développement d’une hyperplasie endométriale.

De la même manière, des études attestent de son rôle dans le développement des cancers de l’endomètre. Il a été prouvé que la tibolone augmente l’épaisseur de l’endomètre.

Il peut également survenir des métrorragies (des écoulements sanguins qui surviennent en dehors des règles) et des spottings (traces de sang) dans les premiers mois du traitement.

Il est important d’informer votre médecin lorsque cette condition est encore présente après six mois de traitement.

Egalement, voici les autres effets secondaires possibles :

  • Il existe des risques de cancer du sein, qui augmenteraient avec la durée d’utilisation du médicament.
  • Probabilité de développer un cancer ovarien, mais bien moins importante que pour le cancer du sein.
  • Problèmes et accidents thromboemboliques veineux. Ce risque est multiplié de 1,3 à 3 fois lors de la consommation du traitement, il se produit le plus souvent pendant la première année de ce dernier. Si l’un de ces problèmes survient, la consommation du médicament doit être arrêtée jusqu’à son rétablissement.
  • Maladie coronarienne. L’infarctus du myocarde est un des risques qui peut augmenter avec l’âge de la patiente.
  • Accidents vasculaires cérébraux. Une fois encore, ce risque est accru avec l’âge.
  • Une diminution tes taux de cholestérol HDL.
  • Risque de pancréatite liée à l’augmentation des triglycérides.
  • Augmentation de certaines protéines plasmatiques.

Les contres-indications

Si par hasard vous souffrez d’une de ces contre-indications, il est fortement déconseillé de commencer le traitement par tibolone.

De plus, si l’une de ces conditions apparaît, vous devez impérativement arrêter le traitement immédiatement.

  • Antécédents d’accident thromboembolique. Cela correspond à la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins, qui peuvent par exemple mener à une phlébite ou à une embolie pulmonaire.
  • Troubles thrombophiliques.
  • Cancer hormonodépendant. On appelle cancer « hormonodépendant » un cancer dont le développement des cellules cancéreuses est aidé par les hormones.
  • Saignement génital intermittent.
  • Ce nom regroupe 8 maladies métaboliques héréditaires.
  • Maladie grave du foie.
  • Cas de cancer du sein anciennement soigné, présent actuellement ou suspecté. Il est prouvé que la Tibolone augmente le risque de récidive de ce même cancer.
  • Hyperlapsie endométriale non traitée.
  • Une sensibilité accrue au principe actif de Livial ou à un des composants du médicament, tels que le lactose.

Interactions médicamenteuses

  • La tiboline peut augmenter l’effet des anti-coagulants.
  • On observe également des interactions avec le midazolam et le substrat du cytochrome P450 3A4.
  • De la même manière, les barbituriques, la carbamazépine, les hydantoïnes et la rifampicine peuvent augmenter les effets de la tiboline.
  • Enfin, le millepertuis peut diminuer les effets du médicament.

Guide d’achat : Livial

Il est important de rappeler qu’acheter des médicaments en ligne peut être dangereux, et qu’il faut avant tout consulter un médecin certifié qui vous prescrira le traitement adapté à vos besoins.

Tous les sites internet ne sont pas dignes de confiance, et pour vous assurer la qualité d’un médicament, il est très important de prendre le temps de consulter les informations qui le concerne.

Méfiez-vous des articles qui vantent les mérites d’un produit, ils ne sont pas forcément honnêtes, et cela pourrait être nuisible à votre santé.

Où acheter Livial?

  1. Vous pouvez choisir d’acheter votre traitement dans la pharmacie physique de votre choix, qui pourra également commander le produit pour vous s’il n’est pas disponible (à condition de présenter une ordonnance valide, rédigée par un professionnel de la santé agréé).
  2. Vous pouvez également choisir d’acheter le médicament en ligne. Pour ce faire, vous devez être très méfiant, et seulement vous fier aux pharmacies en ligne agrées. Nos experts vous recommandent de passer par la pharmacie en ligne Treated, qui est un de nos partenaires officiel et qui disposent de toutes les certifications nécessaires pour la vente de médicament sous ordonnance par internet en Europe. En passant via cette plateforme, vous vous assurez une commande en toute sécurité.

Quel est son prix ?

Le prix du médicament dépend des pharmacies qui le proposent. Sur la pharmacie en ligne Treated, il est proposé au prix de 61,75 € pour 28 comprimés, et de 97,99 € pour 84 comprimés.

FAQ

  • « Est-il obligatoire de prendre Livial au moment de la ménopause ? »

Absolument pas, le traitement vous sera seulement prescrit si vous souffrez de symptômes de la ménopause importants, qui ont un fort impact sur votre quotidien.

  • « Livial peut-il m’empêcher de tomber enceinte ? »

Il est normalement impossible de tomber enceinte après la ménopause, c’est un changement physiologique irrévocable, vous n’aurez donc pas besoin du médicament en tant que contraceptif.

Pour autant, si une grossesse survient pendant sa prise suite à un faux diagnostic de la ménopause, vous devez tout de suite arrêter le médicament.