Levitra

Levitra : posologie, effets secondaires, avis, ordonnance et guide d’achat

Le Levitra est un traitement oral indiqué pour aider les hommes adultes qui souffrent de problèmes d’impuissance.

Parmi les quelques pilules de ce type qui sont commercialisées en France, ce produit jouit d’une bonne notoriété due à son efficacité et sa vitesse d’action. Il est l’un des plus prescrits par les professionnels, et des mieux tolérés chez les patients.

Si vous souhaitez en connaître plus sur ce médicament, nous vous proposons un guide complet sur ses caractéristiques, à savoir son mode d’action, contre-indications, présence d’effets secondaires, prix, guide d’achat. Des informations primordiales à connaître avant d’acquérir ces gélules… et de les utiliser !

Présentation des comprimés Levitra :

Commercialisé depuis l’année 2003, le Levitra a été développé par les laboratoires Bayer, groupe chimique et pharmaceutique allemand crée en 1863. Il a été approuvé et autorisé par l’Agence Européenne du médicament (EMA) pour sa commercialisation en Europe, et par la FDA aux Etats-Unis, l’Agence de sécurité alimentaires et des médicaments (Food And Drug Administration).

Ces deux autorités sont les référentes en matière de sécurité et de qualité.

C’est son principe actif le Vardénafil, breveté par Bayer, qui permet de restaurer la fonction érectile déficiente, en facilitant l’afflux sanguin dans le pénis.

Ce médicament est disponible sur prescription médicale.

Levitra : une solution contre l’impuissance

Ce traitement oral pour améliorer ou permettre l’érection a été élaboré pour des hommes de tout âge, souffrant de dysfonction érectile, c’est-à-dire qui ont du mal à obtenir ou à maintenir une érection qui leur permette d’avoir un rapport sexuel.

Ce trouble s’appelle communément l’impuissance et toucherait environ 3 millions de Français, et un homme sur trois après l’âge de 40 ans et un sur deux au-delà de 60 ans, d’après les résultats d’une étude du groupe Lilly.

Cette pathologie peut être cause de nombreux facteurs tenant d’un mode de vie (alcoolisme, tabagisme, la consommation d’autres drogue) ou tenant du psychologique (stress, anxiété, pression par rapport à la performance sexuelle), ce qui explique qu’elle peut toucher à tout âge.

Elle est plus fréquente chez les hommes à partir d’un certain âge, car elle peut résulter de la diminution du flux sanguin ou encore d’une hypertension artérielle.

La majorité des hommes vivent à un moment de leur vie un trouble érectile, une « panne », toutefois, lorsque cela dure et devient fréquent, il est important de ne pas garder cela tabou et d’en parler à un médecin, car des traitements existent.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur cette pathologie, rendez-vous sur la page consacrée du site de l’Association Française d’urologie.

Fonctionnement du Levitra

Pour comprendre le fonctionnement de ce stimulateur érectile, il faut d’abord comprendre le mécanisme physiologique activant l’érection du pénis. Il s’agit d’un processus hémodynamique, c’est-à-dire qui relève de la circulation sanguine.

Les dysfonctions érectiles ont en effet pour cause la mauvaise circulation sanguine vers le pénis.

Dans le pénis, lorsqu’il est stimulé, du monoxyde d’azote (NO) est libéré dans les corps caverneux (corps érectiles situés côte à côte au dos de la verge), et ce dernier, par un mécanisme d’activation d’enzymes (guanylate cyclase), augmente la concentration de guananosine monophosphate cyclique (GMPc), une molécule organique qui engendre le relâchement les muscles lisses des corps caverneux et favoriser l’afflux sanguin.

Or, le développement d’une autre enzyme dans le corps, le phosphodiestérase de type 5 (PDE5) dégrade la GMPc et bloque donc l’afflux sanguin vers le sexe masculin.

Cette enzyme se développe au cours de la vie, d’où le fait que les hommes âgés souffrent d’avantage d’impuissance.

Le vardénafil, tout comme le silnénafil, le tadalafil et l’avanafil (respectivement substances actives du Viagra, du Cialis et du Spedra), permet de localiser et dégrader l’action de cette enzyme responsable de la « panne », et permet donc une action « vasodilatatrice », c’est-à-dire une meilleure circulation sanguine vers le pénis en relâchant les vaisseaux.

C’est par ce principe d’action que le Levitra permet un mécanisme érectile naturellement enclenché par une stimulation sexuelle, et une érection plus intense & continue.

Il est important de comprendre ce dernier point qui explique que l’action du principe actif est permise grâce à une stimulation sexuelle nécessaire. 

A qui s’adresse-t-il ?      

Ces comprimés s’adressent aux hommes majeurs qui présentent des troubles de la fonction érectile et qui souhaitent retrouver une vie sexuelle satisfaisante.

Attention cependant, car comme nous le verrons plus loin dans ce dossier, il existe de nombreuses contre-indications à l’utilisation de ce traitement qui ne convient pas à tous les hommes.

Quels sont ses avantages ? Inconvénients ?

Le vardénafil présente de nombreux avantages en tant que stimulateur érectile:

  • Le premier est sa durée d’action de 5 heures après la prise d’une gélule. Cela ne signifie pas que l’érection dure 5 heures, mais que dans cette période, elle est facilitée par la stimulation sexuelle.
  • Un autre avantage est sa facilité et discrétion d’utilisation, c’est-à-dire qu’il ne faut pas prévoir des heures à l’avance son rapport sexuel, mais que le comprimé est à prendre sur demande, de 30 minutes à 1 heure avant l’activité sexuelle.
  • De plus, les pilules existent en 3 dosages différents, à savoir 5 mg, 10 mg ou 20 mg, ce qui permet au patient de trouver sa bonne dose selon ses besoins, et de pouvoir la réadapter, en fonction de sa réaction.
  • Le dosage 5 mg étant plus léger que la plupart des produits de ce type, a l’avantage de convenir à plus de personnes, notamment d’un certain âge.
  • Il est par ailleurs disponible en deux formats : comprimé classique ou orodispersible pour la dose de 10 mg, qui se dissout sous la langue, sans nécessiter de boire de l’eau, ce qui facilite d’avantage sa prise discrète.
  • Enfin, il s’agit d’un produit réputé et populaire, issu d’un laboratoire pharmaceutique de renommée internationale (Bayer), qui l’a soumis à de nombreux tests avant sa commercialisation.
  • Pour finir, la version orodispersible est disponible pour un prix d’achat inférieur à celui des comprimés classiques,  ce qui offre une option plus économique à ceux dont le porte-monnaie est plus limité.

Le point faible de ce facilitateur de l’érection est l’étendue de la durée de ses effets, en comparaison à son concurrent le Cialis, dont les effets s’étendent sur 36 heures. En effet, en ayant une durée de 5 heures, et la prise quotidienne étant limitée à un comprimé, cela limite la possibilité d’actes sexuels lors d’une journée.

Quelle efficacité ?

Les essais cliniques de cet inhibiteur de la PDE5 ont permis de montrer une efficacité comparable aux trois dosages, entre 68 % et 80 % des sujets ont pu avoir une érection et aboutir à un rapport sexuel avec pénétration.

Entre 53 % et 65 % des volontaires pouvaient maintenir leur érection.

Quelle particularité ? Sous quelle forme se présente-t-il ?  

Ce médicament se présente sous forme de plaquettes de  4 comprimés pelliculés ronds et oranges, de 5 mg, 10 mg, ou 20 mg.

La particularité de cette substance est qu’elle est également disponible sous forme de comprimés orodispersible, ronds et blancs, de 10 mg.

Cette version unique chez les stimulateurs érectiles est aromatisée à la menthe et se dissout directement sur la langue sans devoir l’avaler avec de l’eau, ce qui permet une plus grande discrétion et une rapidité d’absorption.

Notamment lorsqu’il est pris lors de préliminaires, cela permet une plus grande spontanéité.

Composition de Levitra :

Chaque comprimé est composé du principe actif vardénafil à 5, 10 ou 20 mg, et des substances suivantes :

  • Pour la version classique :

Du crospovidone, polymère organique utilisé dans les médicaments pour protéger le système gastro-intestinal.

Les comprimés contiennent également de la cellulose microcristalline (e 460), poudre blanche insoluble dans l’eau utilisée comme liant ; du stéréate de magnésium (e572), poudre blanche utilisé comme lubrifiant. DE la sillice (e 551), qui est un excipient minéral utilisé comme lubrifiant dans les comprimés.

Pour le pellicullage, le macrogol, est un polyéther utilisé dans les pharmeceutiques pour ses propriétés hydrosolubles et hyposolubles. L’hypromellose (E464) est un éther de cellulose utilisé dans les préparations médicamenteuse comme agent de libération retardée dans le tube digestif.

Enfin, du dioxyde de titane (e171) et de l’oxyde de fer jaune (e172) sont aussi présents dans les comprimés comme colorants.

  • Pour la version soluble :

La substance active est la même, à savoir le vardénafil, mais les excipients des pilules orodispersibles changent de la version classique : de la menthe poivrée, du mannitol (un agent de cohésion utilisé dans l’industrie pharmaceutique, connu sous le diminutif E421), de l’aspartame (E 951, édulcorant artificiel), du sorbitol (E420, stabilisant), du silice colloïdale hydraté comme lubrifiant.

Cette version contient, comme la version classique, du stéréate de magnésium et du crospovidone.

Focus sur son principe actif : le vardénafil

L’agent actif du Levitra est le vardénafil, ou chlorhydrate de vardénafil, molécule brevetée par le laboratoire Bayer.

Il s’agit d’une molécule inhibitrice de la PDE5, l’enzyme qui se développe en dégradant la GMPc et qui est responsable du resserrement de la paroi musculaire des vaisseaux de l’organe génital masculin.

En d’autres termes, le vardénafil freine l’activité de cette enzyme et permet l’augmentation du taux de GMPc dans les corps caverneux, ce qui favorise le flux sanguin vers le sexe et permet, lors d’une stimulation sexuelle, au pénis de durcir.

Cette molécule favorise le mécanisme érectile pendant environ 5 heures grâce à une stimulation sexuelle préalable, elle n’agit pas sur le cerveau et le désir sexuel.

Si la cause de l’impuissance est une absence de désir sexuel, la solution n’est pas un facilitateur érectile.

Quelles études scientifiques ont été faites au sujet de ce médicament ?  

Plusieurs essais ont été menées avant commercialisation du produit pour la mise sur le marché européen. Testé sur 3750  sujets volontaires, il a été testé pour déterminer l’efficacité, et les possibles effets secondaires de ce traitement contre les troubles érectiles.

Selon leur description disponible sur le document de résumé des caractéristiques du produit (site de la Commission européenne), nous pouvons retenir :

  • Il s’est montré efficace dans de nombreux cas cliniques (diabète, hypertension artérielle, maladies du cœur, hyperlipidémie prostatectomie radicale).
  • Une étude d’observation du mécanisme érectile a pu être menée grâce à l’utilisation du moniteur RegiScan®, qui mesure et enregistre les variations du diamètre de la verge lors d’un processus d’érection (technique de la pléthysmographie pelvienne). Dans 60 % des cas, une dose de vardénafil 20 mg a pu conduire à une érection de qualité suffisante pour pouvoir aboutir à une pénétration, chez certains hommes dès le quart d’heure après sa prise. En moyenne, la réponse des volontaires à l’administration de vardénafil a été significative autour de 25 minutes après sa prise.
  • Deux essais cliniques spécifiques ont été menés pour déterminer l’efficacité et la tolérance du Levitra orodispersible. Ces travaux ont été mené auprès de 701 patients souffrant d’impuissance, traités jusqu’à 12 semaines. Ces volontaires présentaient un panel très large d’âges (51 % d’hommes âgés), certains avec des antécédents de diabète, de dysplipidémie et d’hypertension. Ces sujets été divisés en plusieurs sous-groupes selon ces caractéristiques.

Certains patients recevaient un placebo et les autres une dose de 10 mg orodispersible.

Les résultats ont montré que 71 % des tentatives de rapports sexuels ont abouti à une pénétration avec le Levitra, contre 44 % dans le groupe placébo. Pour ce qui est des sous-groupes, voici les caractéristiques :

  • Chez les patients âgés, 65 % de réussite
  • Chez les sujets avec antécédents de diabète sucré, 63 % de réussite
  • Dans le groupe présentant des antécédents de dysplipidémie, 66 % de réussite
  • Dans le groupe des volontaires ayant des antécédents d’hypertension, 70 % de réussite

La deuxième étude se dédiant à montrer la capacité à maintenir une érection avec succès, a montré que 63 % des tentatives se sont avérées être des réussites, contre 26 % sous placebo.

Pour ce qui est des sous-groupes, voici les résultats de réussite :

  • 57 % chez les volontaires âgés
  • 56 % chez les sujets avec des antécédents de diabète sucré
  • 59 % pour les sujets présentant des antécédents de dyslipidémie
  • 60 % pour les patients avec des antécédents d’hypertension.

Une autre étude, dirigée par le Dr. David Edwards, chirurgien à l’Hopital White House Chipping Norton (Royaume-Uni), révèle l’efficacité du traitement pour 81% de volontaires du groupe auquel il avait été administré, contre 30 % pour un groupe placebo.

78 % des hommes participants pouvaient maintenir leur érection pour une relation sexuelle complète (contre 41 % des personnes sous placebo).

Ces travaux ont conduit à la conclusion qu’il s’agit d’un bénéfice « pour les deux côté du couple.

Les couples sont d’accord que ce traitement permet de meilleures érections et une plus grande sécurité à l’homme lors des rapports sexuels ».

Ce bénéfice a été calculé grâce à 4 indicateurs :

  • La confiance : estimée pour 64 % des hommes, contre 44% chez le groupe placebo, et 64% des partenaires féminines contre 38 %.
  • La satisfaction de l’érection : 60 % de satisfaction des hommes et 58% de leur partenaire contre 28 % des hommes et 27% pour leur compagne, dans le groupe placebo.
  • Le plaisir : 67% contre 44 % pour les hommes, 64% contre 38 % pour les partenaires
  • L’orgasme : 60 % contre 32 % chez les hommes et 56 % contre 32 % pour les partenaires.

Le Levitra est-il remboursé par la sécurité sociale?

 Ou/et est-il remboursable par la complémentaire santé?

Et bien non! Comme tous ses homologues inhibiteurs de la PDE5, celui-ci n’est pas remboursable par la sécurité sociale ou les mutuelles.

Il ne fait pas partie de la liste des traitements pris en charge.

Posologie : comment prendre Levitra ?

Il s’agit d’un traitement oral à prendre par le sujet préalablement à une érection souhaitée.

Quand le commencer ? Quand l’arrêter ?

Ce facilitateur érectile n’est pas un traitement curatif à prendre chaque jour pour une durée précise. Il s’agit d’une pilule à prendre sur demande, environ 25 à 60 minutes avant un rapport sexuel, avec un peu d’eau, avec ou sans nourriture (entre ou pendant les repas).

Pour la version orodispersible, le comprimé doit être pris sur la langue, et le laisser se dissoudre sans avaler de liquide.

Quel(s) dosage(s) ?

Le dosage prescrit est généralement initialement de 10 mg. Selon les résultats et la tolérance,  cette dose peut être augmentée à 20 mg ou diminuée à 5mg.

Chez les patients âgés et ceux présentant des complications de santé, le vardénafil est généralement prescrit une première fois à 5mg, puis une augmentation est possible selon la tolérance du sujet.

Il est fortement conseillé de ne pas dépasser la dose d’un comprimé par jour.

Que faire en cas d’oublis ?

Il n’y a pas de conduite à tenir en cas d’oubli car il ne s’agit pas d’un traitement à prendre régulièrement sur une période donnée, mais d’une pilule à prendre sur demande.

Si vous avez oublié de prendre un comprimé au moment indiqué (25 à 60 minutes) alors que vous envisagez avoir un rapport, vous pouvez le prendre mais il faut savoir qu’il prendra un certain temps à montrer ses résultats (entre 25 minutes et 1 heure après sa prise).

Que faire en cas de surdosage ?

Il est déconseillé de prendre plus que le dosage indiqué, à savoir plus d’un comprimé par jour.

Cependant, lors d’un test sur des sujets sains, un dosage allant jusqu’à 80 mg par jour ont été tolérés sans provoquer d’effets secondaires dangereux.

A forte doses et à répétition (un comprimé de 40 mg deux fois par jour) a engendré chez certains sujets des maux de dos très sévères.

Si vous avez ingéré plus de comprimés que vous ne le deviez, il faut respecter les mesures habituelles selon l’apparition d’effets secondaires, en se tournant vers un professionnel.

Le vardénafil n’étant pas éliminé par les urines de manière significatives, une dialyse rénale ne peut pas permettre d’accélérer l’élimination de la substance.

Les précautions d’usage

Nos équipes analysent dans cette section les différentes précautions d’usage de ce traitement contre l’impuissance masculine.

Nourriture:

S’il est avalé après ou en accompagnement d’un repas, la substance active sera efficace, mais si le plat consommé est riche, le début des effets pourrait être retardé.

Alcool :

La prise simultanée de cette substance et d’alcool ne présente pas de risque d’interaction ou de danger pour la santé, si la consommation est légère ou modérée.

En revanche, une grande consommation peut être problématique et pourrait augmenter certains effets secondaires tels que les maux de têtes, les vertiges,  et les troubles du tube digestif, ou encore l’hypotension.

Cela s’explique car le vardénafil comme l’alcool sont des vasodilatateurs.

Lors d’études cliniques faites par le laboratoire Bayer sur des sujets sains, le mélange d’alcool et de Levitra n’aurait pas renforcé d’effets hypotenseurs pendant une période d’observation de 4 heures.

D’autres travaux ont cependant montré que certains inhibiteurs de la PDE5 ont un effet hypotenseur accru lors d’une combinaison avec de l’alcool, mais que le Vardénafil n’a montré aucun effet criant (le Tadalafil-cialis, étant celui qui engendre la baisse de pression artérielle la plus significative lors d’une consommation croisée d’alcool).

Bien que les tests n’aient pas détecté de danger additionnel lié à la prise d’alcool, les professionnels de santé recommande de limiter le plus ce mélange.

De plus, l’alcool est connu pour avoir un effet négatif et perturbateur sur la sexualité et l’érection. Cela peut d’ailleurs être l’une des causes de la dysfonction érectile.

Jus de pamplemousse :

Un autre cocktail à éviter : le Levitra et le jus de pamplemousse !

En effet, il est déconseillé d’ingérer du jus de pamplemousse la journée précédent la prise du comprimé. Malgré les nombreux bienfaits de ce jus d’agrume, il interfère avec certaines substances dont celles utilisées contre l’impuissance.

Ceci s’explique parce que certaines enzymes de ce fruit peuvent diminuer l’effet du facilitateur de l’érection, et favoriser la présence d’effets secondaires.

Conduite de véhicule :

Aucune étude ne s’est penchée sur la capacité à conduire un véhicule ou à utiliser des machines après absorption de vardénafil.

Les effets négatifs pourraient être mineurs, tels que des sensations de vertiges ou certains troubles de la vue, étant des effets secondaires rapportés de manière général.

Les personnes souhaitant en prendre devraient connaître comment ils réagissent au produit avant d’entreprendre la conduite d’un véhicule ou l’utilisation d’une machine.

Stockage et conservation :

Les pilules sont à conserver dans leur emballage jusqu’à utilisation, dans un endroit sec et à l’abri de la chaleur, et de la lumière du soleil.

Comme toute sorte de médicaments, il est à conserver loin de la portée des jeunes enfants.

Risques, dangers et effets secondaires du Levitra

Ce traitement de la dysfonction érectile a été conçu pour les hommes souffrant de troubles de l’impuissance. C’est pour cette raison qu’un diagnostic médical est primordial pour déterminer si le sujet présente ou non des problèmes d’impotence.

Ceci permet d’identifier la nécessité de ce traitement, mais aussi les doses à prescrire, selon l’historique clinique du patient.

Ce produit ne convient pas à tous et il doit être pris dans le respect des indications médicales, en connaissance des risques possibles d’effets secondaires, et des interactions possibles.

Levitra : les effets secondaires

D’après les résultats des essais cliniques, des listes d’effets secondaires possibles ont été dressés selon la fréquence.

Il faut savoir que les effets ont plus de chance d’apparaître chez des sujets dont la masse corporelle (IMC) est inférieure à l’indice normal de 25.

Effets indésirable les plus fréquents (rapportés chez 1 utilisateur sur 10):

  • Maux de têtes (céphalées)

Effets indésirables fréquents (1 à 10 utilisateurs sur 100) :

  • Sensations de vertiges
  • Bouffées vasomotrices
  • Congestion nasale
  • Dyspepsie

Les effets indésirables très fréquents et fréquents peuvent se dissiper après plusieurs prises et ne nécessitent pas l’arrêt du médicament mais selon la fréquence et la sévérité, une diminution de la dose pourrait être nécessaire.

Les effets secondaires peu fréquents (entre 1 utilisateur sur 100 et 1 utilisateur sur 1000) :

  • Oedeme allergique, angioedème
  • Troubles du sommeil
  • Somnolence
  • Paresthésie
  • Dysesthésie
  • Troubles de la vision
  • Hyperhémie oculaire
  • Altération de la vision des couleurs
  • Douleur et inconfort oculaires
  • Photophobie
  • Acouphène
  • Palpitation
  • Tachycardie (augmentation du rythme cardiaque)
  • Dyspnée (difficulté à respirer)
  • Congestion des sinus
  • Reflux gastro œsophagiens
  • Gastrite
  • Douleurs abdominales et gastro-intestinales
  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Nausées
  • Sècheresse buccale
  • Elévation des transaminases
  • Erythème
  • Rash
  • Douleurs dorsales
  • Elevation de la CPK (créatine phosphokinase sanguine)
  • Myalgies (douleurs musculaires)
  • Augmentation du tonus musculaires et crampes
  • Erection prolongée
  • Sensation de malaise

Les effets secondaires rares (de 1 patient sur 1000 à 1 patient sur 10.000) :

  • Conjonctivite
  • Réaction allergique
  • Anxiété
  • Syncope
  • Convulsion
  • Amnésie
  • Augmentation de la pression intraoculaire
  • Augmentation des sécrétions lacrymales
  • Infarctus du myocarde
  • Tachyarythmie ventriculaire
  • Angine de poitrine
  • Hypotension
  • Hypertension
  • Epistaxis
  • Elévation des gamma-glutamyl transférases (enzymes hépatiques)
  • Réactions de photosensibilités
  • Priapisme
  • Douleurs thoraciques

Un risque de priapisme a été rapporté concernant d’autres inhibiteurs de la PDE5, ce qui nécessite de l’indiquer en tant que risque.

Si l’érection dépasse les 4 heures, le sujet doit se tourner vers son médecin d’urgence, pour qu’une solution soit mise en œuvre. En effet, ceci peut entraîner des lésions de la verge.

D’autres risques possibles, dont la fréquence a été indéterminée et ne peut être estimée, existeraient lors de l’utilisation d’un inhibiteur de la PDE5, selon les essais cliniques :

  • Neuropathie optique ischémique antérieure non artéritique (NOIAN)
  • Anomalies visuelles
  • Surdité soudaine (perte de l’audition)
  • Hématurie
  • Hémorragie pénienne
  • Hémospermie

L’apparition d’un de ces effets nécessiterait une consultation médicale d’urgence.

Concernant la dose de 20 mg, les patients âgés (de plus de 65 ans) présenteraient une plus grande fréquence de maux de tête (16.2 % contre 11.8 %) et de sensations de vertige (3.7 % contre 0.7 %).

Les patients avec des antécédents d’hypertension auraient plus de risque d’expérimenter un effet indésirable comme les sensations vertigineuses.

Les contres indications : 

En cas d’allergie ou de sensibilité accrue au principe actif ou à l’un de ses composants, le Levitra ne doit pas être utilisé. Il existe cependant d’autres contre-indications, dans les cas suivants :

  • Les personnes fragiles au niveau cardiovasculaire pour lesquelles l’effort lié à l’acte sexuel est déconseillé
  • Angor instable
  • Angine de poitrine sévère
  • Insuffisance cardiaque congestive de classe 2 ou supérieure (classification New York Heart Association)
  • Hypotension
  • Hypertension
  • Antécédent récent d’accident vasculaire cérébral, d’arythmie ou d’infarctus du myocarde (6 derniers mois)
  • Insuffisance hépatique grave
  • Insuffisance rénale grave
  • Maladies de la rétine (comme la rétine pigmentaire)
  • Perte de la vision d’un œil ou trouble de la vision due à une neuropathie optique antérieure non artéritique (NOIN)
  • Troubles de la coagulation
  • Ulcères à l’estomac
  • Duodénum en évolution
  • Malformation du pénis
  • Maladies prédisposant au priapisme (drépanocytose, leucémie myéloïde chronique)
  • Les hommes âgés de moins de 18 ans

Les interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses sont l’altération de l’efficacité d’un médicament dû à la prise concomitante de plusieurs substances.

Outre la modification de l’efficacité, des risques sur la santé peuvent être reportés comme dangereux pour la vie du sujet. La connaissance du profil médical du patient par le médecin est donc essentielle.

La liste des interactions médicamenteuses qui concernent cet inhibiteur de la PDE5 est assez diverse :

Les vasodilatateurs nitrés :

Les dérivés nitrés ou nitrates, étant également vasodilatateurs, ont le même mode de fonctionnement que le Levitra, et il est donc très dangereux de les associer.

Cela peut par exemple engendrer une hypotension ou d’autres problèmes graves pour la santé.

Ces dérivés nitrés peuvent être des traitements pour le cœur :

  • Nitroprussiate
  • Nitrine, nitrates, trinitrine
  • Linsidomine
  • Molsidomine
  • Nicorandil

D’autres vasodilatateurs tels que les substances prises pour amplifier le désir comme le poppers ou le snappers peuvent interagir avec le vardénafil et provoquer des effets indésirables tels qu’étourdissements, somnolence ou encore évanouissements.

En effet, ces substances diminuent la pression artérielle.

Les alpha-bloquants :

Ces produits sont prescrits pour réduire la pression artérielle, ce qui peut aussi interagir et engendrer une hypotension symptomatiques.

Les patients qui suivent ce genre de traitements doivent être stables au niveau hémodynamique pour pouvoir prendre du Levitra. Il s’agit par exemple de ceux prescrits après un adénome de la prostate.

C’est aussi le cas des bloqueurs des canaux calciques.

Les traitements contre les problèmes d’impuissance

Il est déconseillé de prendre plusieurs traitements de la dysfonction érectile simultanément, ce qui risquerait d’engendrer de forts effets indésirables.

Il s’agit des homologues du Levitra à savoir le Spedra, le Viagra, le Cialis…

Les substances inhibitrices d’enzymes :

Le Levitra ne peut pas être associés à des médicaments dont le fonctionnement tient de l’interaction d’enzymes :

  • Antiviraux
  • Antirétroviraux (contre le VIH : nelvinafir, saquinavir, indinavir, atazanavir, efavirenz)
  • Antibiotiques (chlarithromycine, érythromicyne, télithromycine, rifampicine)
  • Certains antidépresseurs (comme ceux composés de néfazadone,
  • Agents fongiques composés de kétaconazole, itraconazole, voriconazole,

Certaines substances dégradent le vardénafil dans l’organisme :

  • Carbamazépine (anticonvulsivant)
  • Phénobarbital (troubles du sommeil ou anxiété)
  • Bosentan (hypertension artérielle)

Si vous prenez d’autres médicaments et que vous avez des doutes quant aux risques liés à ces comprimés, lisez la notice ou demandez l’avis d’un professionnel.

Témoignages et avis sur le Levitra

Dans cette section, nous allons vous partager les avis d’individus externes à illicomed (professionnels de la santé & patients) à propos de ce médicament.

Avis des professionnels de la santé sur le médicament

 Du point de vue des spécialistes, nous pouvons lire ces avis :

Le Dr. Karl Schweiger,  déclare que « jusque-là, aucun médicament pour améliorer la puissance n’a montré de tels résultats »,  et que le Levitra a montré « des résultats impressionnants », avec des résultats apparu dans 10 % des cas dans les « 6-7 minutes » ;

Selon le Dr. Antonio Martin Morales du Departement d’Urologie de l’Hopital Carlos Haya de Malaga, le Levitra s’associe à une augmentation de la qualité de la vie sexuelle du point de vue de la compagne des hommes souffrant de dysfonction érectile. Le Dr. Morales a en effet dirigé une étude sur 343 couples, en Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas, Afrique du Sud et Espagne). 

Plus généralement, le Dr. André Corman, sexologue à Toulouse, revient sur le site de ladepeche.fr sur le progrès qu’ont représenté les médicaments contre l’impuissance comme le Levitra : «La qualité de la vie sexuelle a été profondément changée. C’est un outil fantastique, à condition de bien l’utiliser.»

Avis et témoignages des utilisateurs :

 

Les avis trouvés sur les forums d’utilisateurs sont variés et nous renseigne sur l’efficacité et les possibles effets secondaires.

En voici une compilation :

Un homme de 75 ans : « Hier le premier Levitra à 20 mg, a agit après une heure et action après 2 heures, érection dure qui permet une pénétration. Cela marchait après 24 heures encore assez bien. L’action diminue lentement après 36 heures mais résultat encore avec une excitation. Cela marche certainement avec une dose plus faible. Pas remarqué d’effet secondaire ». 

Sur le forum de Doctissimo, nous pouvons lire « une érection d’excellente qualité, naturelle… en quelque sorte. Le rapport s’est parfaitement déroulé »

Certains avis négatifs confirment eux l’idée qu’aucun médicament n’est idéal pour tout le monde. C’est le cas pour cet homme de 75 ans, pour qui le vardénafil n’a pas été efficace et a entraîné des problèmes à l’estomac :

« J’ai 75 ans et une baisse importante « naturelle » d’érection, je pensais que ce produit de troisième génération serait la panacée, mais après un essai journalier, certes, de quatre jours seulement, n’a pratiquement aucun effet. Comme je ressens quelques brûlures d’estomac, j’arrête ce traitement qui en plus me semble d’aucune efficacité. L’âge trop « avancé » peut-être… »

Vous voulez nous faire part de votre expérience ?

N’hésitez pas à nous faire parvenir votre témoignage en bas de cette page, il nous intéresse, et intéresse les autres lecteurs également !

Guide d’achat du Levitra

Pour obtenir ces pilules, il est essentiel de posséder une ordonnance médicale. Elle vous sera délivrée après consultation médicale physique (en cabinet) ou virtuelle (sur des sites certifiés).

C’est un traitement populaire facilement disponible sur internet. Toutefois, toutes les sources ne sont pas fiables, et vous pouvez vite tomber sur des arnaques internet ou des contrefaçons. C’est par exemple le cas des sites internet qui vous propose de vous livrer les comprimés de vardénafil sans réclamer ou délivrer une ordonnance médicale.

C’est pour cette raison qu’il faut se tourner vers des sites de confiance, sécurisés.

Où acheter Levitra?

Il existe 2 moyens distincts pour acheter ce traitement contre l’impuissance en évitant les produits de mauvaise qualité, périmés ou même contre-fabriqués.

En pharmacie physique

Après rendez-vous médical complet chez un médecin généraliste ou spécialiste (un urologue par exemple), et le diagnostic de la dysfonction érectile, celui-ci vous délivrera une ordonnance médicale spécifiant le traitement et le dosage prescrit selon le profil et les caractéristiques médicales.

Vous pourrez alors vous rendre à toute pharmacie physique qui vous fournira les pilules.

Très prescrit par les médecins, Levitra est vendu dans la majorité des pharmacies.

En pharmacie en ligne

Une autre façon autorisée en France de se procurer une ordonnance médicale et les gélules de Levitra, est la téléconsultation médicale sur internet. Cette démarche présente l’avantage d’un achat rapide et facile, et d’une grande discrétion et confidentialité.

Beaucoup de personnes ont honte de se confier physiquement à un médecin. Cette démarche virtuelle est confortable car elle peut être menée de chez soi, en toute confiance, sans devoir se déplacer ni chez le médecin, ni en pharmacie, car le produit est livré à domicile.

Il est néanmoins très important de vérifier que le service pharmaceutique en ligne est certifié et sécurisé et qu’il travaille avec des médecins et des pharmacies agréés.

Par exemple, la pharmacie en ligne Treated.com propose un service médical de qualité, sûr. La consultation virtuelle se fait par un formulaire complet, afin que les professionnels associés puissent dresser un diagnostic approprié et la prescription du traitement le plus adapté, à la dose la plus adaptée.

L’ordonnance sera délivrée et la commande envoyée sous 24 heures à domicile.

A quel prix?

En fonction du dosage, du type de comprimés et de la quantité à acquérir, les prix de vente varient.

Sur la base de 4 pilules version classique de 10 mg, le prix sera de 107.99 €.

Pour un dosage de 20 mg, la plaquette de 4 comprimés vaut 125.49 €.

Le dosage de 5 mg n’est actuellement pas disponible sur le site Treated.com, mais le prix de vente de 4 pilules revient à 95.75 €.

Pour la version orodispersible (OD), le prix pour 4 pilules sera de 88.00 €.

Dans tous les cas, le prix est dégressif plus le nombre de plaquettes à acquérir est élevé.

Tableau récapitulatif des prix du Levitra :

Quantité de pilulesDosage 5 mgDosage 10 mgDosage 20 mgComprimés OD 10 mg
8180.49 €184.99 €207.99 €148.50 €
12250.99 €261.99 €283.99 €198.00 €
16268.49 €316.99 €338.99 €258.50 €
20323.49 €349.99 €360.99 €316.99 €
24367.49 €393.99 €404.99 €344.49 €
28411.49 €437.99 €448.99 €420.25 €
32444.49 €481.99 €503.99 €473.00 €

 

FAQ :

  • “Est-il possible de se procurer le Levitra sans ordonnance ?”

Une ordonnance médicale par un professionnel qualifié est obligatoire pour se procurer les pilules de Levitra, et ce parce qu’il existe des contre-indications à prendre en compte.

Néanmoins, celle-ci peut être facilitée par un site pharmaceutique agrée, qui dressera votre bilan de santé et vous fournira lui-même l’ordonnance et les pastilles si aucune contre-indication n’est détectée.

  • “Ce traitement permet-il d’augmenter la libido ?”

Ce n’est pas un aphrodisiaque qui augmente le désir sexuel. Il s’agit d’une alternative pour permettre aux hommes qui sont dans l’impossibilité de concrétiser leur désir sexuel par une érection.

Il permet en effet une réaction naturelle érectile, et la maintenir lors d’un rapport sexuel. Si votre problème est l’absence de libido, les causes sont à rechercher et à traiter ailleurs, grâce notamment à des thérapies psychologiques.

  • “Le Levitra peut-il être pris sans souffrir sans souffrir de dysfonction érectile, pour améliorer les performances sexuelles ?”

Prendre un comprimé de Levitra ne permet pas d’améliorer les performances sexuelles.

Il est uniquement indiqué en cas de problèmes d’impuissance.

  • “Que faire si ce médicament ne fonctionne pas ?”

Dans ce cas, il faut consulter son médecin, qui jugera s’il est pertinent de modifier la dose, ou qui vous prescrira un autre traitement.

  • “Est-il possible que ce médicament provoque des érections non désirées ?”

Non, l’érection survient que lors d’une stimulation sexuelle.

  • “Une femme peut-elle prendre ces pilules ?”

Il s’agit d’un médicament conçu uniquement pour les patients de sexe masculin.