Ventoline

Ventoline : posologie, effets secondaires, avis, ordonnance, prix et guide d’achat

La Ventoline est un médicament antiasthmatique. Son utilisation est très fréquente au cours de l’asthme et de certains autres troubles obstructifs de l’appareil respiratoire.

Traiter l’asthme de manière adaptée est nécessaire afin d’éviter la survenue de complications dont la principale reste la crise d’asthme aigu grave mettant en jeu le pronostic vital du malade.

Présentation du médicament

La Ventoline est un médicament commercialisé par les laboratoires GLAXOSMITHKLINE. Il est délivré sous ordonnance médicale (Liste I).

Sa molécule active, le Salbutamol permet de soulager la gêne respiratoire causée par l’obstruction des bronches  au cours d’une crise d’asthme ou lors d’une aggravation d’une bronchite chronique.

Rappel sur la maladie asthmatique

L’asthme est une maladie inflammatoire obstructive des bronches, souvent d’origine allergique et dans laquelle interviennent de nombreuses cellules immunitaires :

  • mastocytes
  • polynucléaires éosinophiles
  • Lymphocytes T

Cette inflammation provoque une obstruction bronchique réversible associée à une hyperréactivité bronchique à différents stimuli (exercice physique, stress, diminution de la température, certaines molécules comme l’histamine).

La maladie asthmatique est fréquente  (6 à 7% de la population) et survient à tous les âges. Sa prise en charge s’est nettement améliorée depuis quelques années. Cependant, on compte encore plus de 1000 décès par an en France à cause de l’asthme, principalement à cause des complications qu’il peut engendrer.

Le diagnostic d’asthme est posé par le médecin devant la présence de plusieurs symptômes respiratoires récidivants d’intensités variables :

  • toux
  • difficulté respiratoire
  • sifflements
  • sensation d’oppression thoracique
  • sécrétions bronchiques

Ces symptômes évoluent généralement par crises en présence d’un facteur déclenchant. Au cours de la consultation médicale et à l’aide d’un débitmètre de pointe, votre médecin procédera à la mesure de votre débit expiratoire de pointe (DEP) ou Peak Flow permettant d’évaluer ainsi le degré de l’obstruction bronchique.

Par ailleurs, le bilan est généralement complété par d’autres tests afin de confirmer le diagnostic et pouvoir mettre en place un plan de traitement adapté selon le stade de la maladie (asthme léger, modéré, sévère).

Mode d’action de la Ventoline

La Ventoline (Salbutamol)  est un bronchodilatateur Bêta-2 agoniste. En d’autres termes, il permet, en se liant aux récepteurs qui lui sont spécifiques, de détendre les muscles lisses des bronches et ainsi de les dilater et d’augmenter leur calibre.

Cette dilatation bronchique induite par la Ventoline permet le passage de l’air à travers les bronches et permet ainsi de soulager la gêne respiratoire au cours d’une crise d’asthme.

Qui peut utiliser la Ventoline ?

Si vous souffrez d’asthme, votre médecin pourrait vous prescrire la Ventoline pour soulager une crise d’asthme rapidement ou afin de prévenir une crise induite par l’effort.

Autrement, la Ventoline pourrait être prescrite afin de soulager la gêne respiratoire causée par l’aggravation d’une bronchite chronique.

Au cours des explorations fonctionnelles respiratoires (EFR), elle peut aussi servir au diagnostic comme test de réversibilité de l’obstruction bronchique.

L’efficacité de la Ventoline

Des études cliniques ont démontré l’efficacité de la Ventoline dans l’amélioration significative et rapide des symptômes asthmatiques (voir paragraphe Etudes scientifiques).

Il est aujourd’hui mondialement admis que ce traitement est le plus efficace contre l’asthme.

Formes de présentation

La Ventoline se présente sous plusieurs formes :

  • 100µg/ dose et 200 µg/ dose en suspension pour inhalation buccale
  • en sirop par voie orale 2mg/5ml
  • 5mg/ml en solution injectable (forme réservée à l’usage hospitalier)
  • 5mg/ml  en solution pour inhalation par nébuliseur
  • 2,5mg/2,5ml en solution pour inhalation par nébuliseur
  • 1,25 mg/2,5ml en solution pour inhalation par nébuliseur.

Nous vous présentons essentiellement la Ventoline sous forme de suspension pour inhalation buccale vu que c’est la forme la plus souvent utilisée en ambulatoire.

Les autres formes sont  souvent réservées aux situations aiguës graves, nécessitant l’usage de posologies élevées.

Composition du médicament

Le flacon de suspension contient 120,5 microgrammes de Sulfate de Salbutamol correspondant à 100 microgrammes de Salbutamol par dose inhalée. En totalité, le contenu est de 200 doses par flacon pressurisé (aluminium).

Le flacon est muni d’une valve doseuse et d’un embout buccal. Il contient comme excipient un gaz propulseur : le Norflurane (tétrafluoroéthane ou HFA 134a).

Focus sur le principe actif : Salbutamol

Le principe actif de la Ventoline est le Salbutamol qui est un bêtamimétique de courte durée d’action. Il agit sur les récepteurs adrénergiques (β2) situés au niveau des bronches de manière sélective (agoniste sélectif β2).

La stimulation des récepteurs bêta-2 du muscle lisse bronchique par le Salbutamol entraîne une broncho dilatation rapide en quelques minutes et qui persiste pendant 4 à 6 heures.

Etudes scientifiques

L’efficacité de la Ventoline en aérosol a été évaluée dans le cadre de 2 essais randomisés en double aveugle, contrôlés par placebo, conduits sur 610 sujets âgés de 12 ans et plus et souffrant d’un asthme léger à modéré.

Ces essais ont démontré l’efficacité de la Ventoline HFA 134a dans le soulagement des symptômes asthmatiques. Les mesures du VEMS1 (volume expiratoire maximal seconde) ont montré une amélioration nettement significative après une inhalation de 2 bouffées de Ventoline en comparaison avec le placebo.

Les résultats étaient comparables à ceux obtenus avec l’Albuterol CFC 11/12.

Un autre essai randomisé en double aveugle a été conduit sur une population âgée entre 4 et 11 ans souffrant d’asthme léger à modéré. Une amélioration significative  de la fonction respiratoire après administration de la Ventoline HFA a été notée.

Cette dernière est nettement supérieure aux résultats sous placebo, alors que les résultats sous Albuterol CFC sont comparables à ceux de la Ventoline HFA 134a.

Les études cliniques conduites sur la Ventoline ont démontré que à l’image d’autres médicaments bêta-adrénergiques, la Ventoline peut engendrer des effets sur le système cardiovasculaire chez certaines personnes  et qui se traduit par une augmentation de la fréquence cardiaque.

Remboursement par la sécurité sociale

Ce médicament est bien remboursé par la sécurité sociale française. Ainsi, 1 flacon pressurisé de 200 doses bénéficie d’un taux de remboursement par la sécurité sociale de 65%.

Posologie : comment prendre la Ventoline?

Ce médicament, sous forme de suspension pour inhalation buccale, s’administre par voir inhalée à l’aide de l’embout buccal du flacon pressurisé.

Pour une utilisation correcte, il est souhaitable que votre médecin puisse s’assurer du bon usage du flacon par le malade. Dans certaines situations, il est possible que le médecin détecte une mauvaise synchronisation main/poumon empêchant le bon usage de l’appareil.

Dans ce cas, le recours à une chambre d’inhalation est préconisé. Aussi, les nourrissons et les jeunes enfants peuvent bénéficier de la chambre d’inhalation dotée d’un masque facial.

La Ventoline sous forme de solution pour nébulisation, s’utilise à l’aide d’un nébuliseur selon les prescriptions du médecin.

La forme en sirop s’administre par voie orale.

La forme injectable est généralement réservée à l’usage hospitalier en situation d’urgence extrême.

Sachez aussi qu’il est très important de respecter la dose prescrite par votre médecin pour ne pas exposer votre santé à des risques inutiles.

Posologies en fonction des différents modes d’administration:

Dans cette section, nous allons analyser les différentes formes de ce médicament et en expliquer les posologies respectives.

La Ventoline en suspension pour inhalation buccale

Sachez que la Ventoline est destinée à traiter une crise d’asthme ou une exacerbation de bronchite chronique rapidement et ne constitue pas un traitement de fond de la maladie asthmatique.

En cas d’asthme sévère ou instable, le recours à d’autres médicaments de la classe des anti-inflammatoires (corticoïdes inhalés ou par voie orale) est assez fréquent afin de stabiliser la maladie.

Dose:

Afin de soulager une crise d’asthme ou un épisode d’exacerbation d’une bronchite chronique, il est important de commencer le traitement dès les premiers signes.

La dose  recommandée est de 1 à 2 bouffées à répéter si besoin toutes les 4 à 6 heures sans dépasser la posologie quotidienne de 8 bouffées.

Une administration plus fréquente ou un plus grand nombre de bouffées ne sont pas recommandés sans prendre l’avis de votre médecin.

Généralement, au-delà d’une dose quotidienne de 8 bouffées, une réévaluation du traitement de l’asthme doit être entreprise lors d’une consultation médicale.

Pour prévenir l’asthme d’effort, 1 à 2 bouffées peuvent être inhalées 15 à 30 min avant le début de l’exercice physique.

Une crise d’asthme aiguë grave est une urgence vitale et nécessite forcément une hospitalisation en urgence pour une prise en charge adaptée.

Ainsi et en cas de crise grave ou de non amélioration des signes malgré l’administration correcte de la Ventoline, n’hésitez pas à appeler une aide médicale urgente.

Comment utiliser le dispositif d’inhalation de la Ventoline ?

Certaines étapes sont importantes afin de s’assurer du bon usage du flacon pressurisé.

Ainsi et lors d’une première utilisation ou si le dispositif n’a pas été utilisé depuis plus de 2 semaines, il est primordial de vérifier son bon fonctionnement.

Pour cela, exercez une pression de chaque côté du capuchon de l’embout buccal pour le retirer, secouez bien le flacon et appuyer sur la cartouche pour libérer 4 bouffées dans l’air ambiant.

Pour un usage courant, il faut procéder tout d’abord au retrait du capuchon. Vérifiez qu’il n’existe aucun corps étranger au niveau du dispositif et de  l’embout buccal. Agitez l’inhalateur et mettez-le à l’entrée de la bouche avec le fond de la cartouche métallique dirigé vers le haut.

Réalisez une pression sur  la cartouche métallique tout en inspirant lentement et profondément. Retirez l’embout buccal de votre bouche et bloquez votre inspiration pendant 10 secondes. Répétez ceci une autre fois si besoin. Remettez le capuchon sur l’embout buccal du flacon et rangez-le dans un endroit sûr et non accessible aux enfants.

Il est important de nettoyer l’embout buccal après usage.

Pour en savoir plus sur la manière d’utiliser le dispositif d’inhalation buccale de la Ventoline avec des  illustrations, suivez ce lien.

Ventoline en suspension pour nébuliseur

La solution respiratoire de Ventoline doit être utilisée avec un nébuliseur car elle ne doit ni être injectée, ni avalée. Pour cela il est impératif d’avoir à sa disposition cet appareil afin de  pouvoir utiliser cette forme du médicament, généralement recommandée pour les crises d’asthme graves.

La posologie recommandée est généralement entre 0,5 et 1 ml.

En cas de crises sévères et en suivant les conseils de votre médecin, la dose de 2 ml peut être utilisée.

Ventoline en sirop 2mg/5ml

La dose varie selon la gravité des symptômes entre 5 et 20 ml à renouveler 4 fois au maximum en 24 heures.

Que faire en cas d’oubli ?

S’il vous a été prescrit de s’administrer la Ventoline  à  des intervalles réguliers, prenez la dose oubliée dès que vous vous en souvenez.

Toutefois, s’il est presque l’heure de la dose suivante, sautez la dose oubliée et continuez votre traitement selon la fréquence habituelle.

Ne prenez en aucun cas une double dose en pensant compenser une dose manquée car il existe un grand risque de surdosage.

Que faire en cas de surdosage ?

Un surdosage survient généralement suite au non respect du malade des consignes d’administration préconisées par son médecin.

Les signes de surdosage traduisent une exagération des effets pharmacodynamiques adrénergiques des bêta-2 agonistes.

Les signes qu’on peut observer en cas de surdosage en Ventoline sont :

  • Une hypokaliémie (baisse du niveau de potassium sanguin)
  • Des nausées, des vomissements et une augmentation de la glycémie surtout chez les enfants
  • Des crises convulsives, une nervosité, des maux de tête et des tremblements
  • Des troubles cardiaques, une augmentation de la pression artérielle, une arythmie cardiaque et des palpitations
  • Une fatigue, un malaise et des crampes musculaires

Dans des situations extrêmes, un surdosage en Ventoline peut être responsable d’arrêt cardiaque et même de la mort.

La prise en charge d’un surdosage en Ventoline doit être réalisée en milieu hospitalier.

Généralement, l’arrêt de l’administration de la Ventoline peut être associé à un traitement symptomatique approprié afin d’éviter les complications cardiaques.

Mises en garde spéciales et précautions d’usage

  • Ne jamais dépasser la dose prescrite par votre médecin. Ceci vous fera courir un risque pour votre santé. Des cas de décès liés à un usage excessif de ce type de médicaments chez des personnes asthmatiques ont été rapportés.  En cas de besoin, la fréquence ainsi que la posologie de la Ventoline ne peuvent  être modifiées que sur avis de votre médecin.
  • La Ventoline peut produire un bronchospasme paradoxal (toux et gêne respiratoire brutale à la suite de l’administration de la Ventoline) mettant en jeu la vie de la personne. Si un bronchospasme survient à la suite de l’administration de la Ventoline, il convient de l’arrêter immédiatement et de consulter en urgence afin de mettre en place un traitement approprié.
  • Si au cours d’une crise d’asthme, le soulagement habituellement obtenu n’est pas observé rapidement, il convient de consulter immédiatement votre médecin.
  • La Ventoline n’est pas suffisante pour contrôler l’asthme chez des personnes souffrant d’un asthme sévère ou instable.  L’usage concomitant d’anti-inflammatoires (comme les corticoïdes) est alors souvent recommandé.
  • Si un besoin de plus de doses de Ventoline que d’habitude se fait sentir, sachez que ceci pourrait traduire une déstabilisation de la maladie asthmatique. Dès lors, ceci nécessiterait une consultation médicale immédiate afin de réévaluer la prise en charge thérapeutique et de l’ajuster selon les besoins. Le risque étant une décompensation de la maladie asthmatique et le développement d’une complication grave qui est l’état de mal asthmatique (persistance de la répétition des crises asthmatiques sans période de repos).
  • La Ventoline comme tous les médicaments sympathomimétiques peut entraîner des effets cardio-vasculaires chez certaines personnes. Ainsi on peut assister à une modification de la fréquence cardiaque ou de la pression artérielle. Dans certains cas, il a été rapporté des modifications du tracé de l’électrocardiogramme (ECG) tels que l’aplatissement de l’onde T, l’allongement de l’intervalle QT et la dépression de segment ST suite à l’usage de la Ventoline. Toute modification cardiaque induite suite à l’administration de la Ventoline doit imposer son arrêt et l’ajustement du traitement de la maladie asthmatique.
  • Chez les personnes souffrant de cardiopathie (insuffisance coronarienne, arythmie cardiaque, insuffisance cardiaque), la Ventoline doit être utilisée avec prudence. La moindre aggravation de la cardiopathie doit amener à une consultation médicale rapide.
  • En cas d’infection des bronches associée à des sécrétions bronchiques, il se peut que le produit ne puisse pas diffuser de façon optimale au niveau des bronches, nécessitant souvent le recours à d’autres classes thérapeutiques afin d’atténuer l’inflammation bronchique.
  • Si vous recevez des doses importantes d’autres médicaments sympathomimétiques, la prudence doit être de mise lors de l’administration de ce traitement.
  • Chez les personnes atteintes d’hyperthyroïdie, de diabète sucré, de troubles coronariens, de troubles du rythme cardiaque ou d’hypertension artérielle, la Ventoline inhalée par voie buccale peut être prescrite avec prudence. Cependant, l’administration par voie parentérale ou par nébulisation doit être réservée aux situations graves chez ces personnes à cause de l’augmentation du risque de déstabilisation de leur maladie.
  • Les agonistes bêta-adrénergiques tels que la Ventoline peuvent être responsables d’une hypokaliémie (baisse du potassium sanguin). Cette anomalie peut engendrer des complications cardiaques graves à type de troubles du rythme. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une surveillance du taux de potassium sanguin doit être instaurée surtout chez les personnes recevant simultanément d’autres médicaments hypokaliémiants.
  • La Ventoline doit être administrée avec une grande prudence chez les personnes qui souffrent de thyréotoxicose (accroissement anormal des sécrétions de la glande thyroïde et les troubles qui en résultent).
  • Une prudence particulière doit être accordée chez les personnes diabétiques. En effet, des cas d’acidocétose chez des  diabétiques sous Ventoline ont été rapportés. Ceci s’explique par le fait que le Salbutamol entraîne une augmentation de la glycémie (taux de glucose sanguin) et peut déséquilibrer ainsi un diabète préexistant surtout lorsqu’il est associé à des corticoïdes.
  • Des réactions d’hypersensibilité immédiate (urticaire, œdème de Quincke, bronchospasme, réaction cutanée) peuvent survenir à la suite de l’administration de ce traitement.
  • Les sportifs doivent être au courant que ce médicament contient une substance active pouvant induire une réaction positive lors des tests anti-dopage pratiqués avant les compétitions sportives.

Stockage et conservation

  • Après chaque emploi, repositionnez le capuchon sur l’embout buccal.
  • L’embout buccal doit être nettoyé de manière régulière.
  • Le flacon pressurisé ne doit pas être exposé à de fortes températures (>30°), ni aux rayons du soleil car il existe un risque d’explosion du flacon.
  • Ne pas jeter le flacon au feu.
  • Ne pas percer et ne pas congeler le médicament.
  • Le médicament doit être tenu hors de la portée des enfants.
  • La durée de conservation est de 2 ans.

Risques, dangers et effets secondaires de la Ventoline

Pour éviter tous les risques sur votre santé, il est essentiel de lire la section qui suit avec grande attention.

Les effets secondaires de Ventoline

La Ventoline peut provoquer des effets indésirables que nous allons vous lister par ordre de fréquence. Certains de ces effets secondaires peuvent nécessiter une prise en charge médicale.

La survenue de l’un ou  plusieurs de ces effets suite à l’administration de ce traitement doit vous amener à consulter rapidement votre médecin.

* effets secondaires fréquents

  • affections du système nerveux central : maux de tête, tremblements des extrémités
  • affections cardiaques : tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque)

* effets secondaires peu fréquents

  • affections cardiaques : palpitations
  • affections gastro-intestinales : irritation de la bouche et de la gorge
  • affections musculaires : crampes musculaires

* effets secondaires très rares 

  • affections du système immunitaire : réaction d’hypersensibilité se traduisant par l’apparition de plaques rouges sur la peau, de démangeaisons, de gonflement du visage et des yeux avec une difficulté respiratoire et une baisse de la tension artérielle.
  • troubles métaboliques : hypokaliémie (baisse du taux de potassium sanguin)
  • affections psychiatriques : troubles du comportement à type d’agitation ou de nervosité
  • affections cardiaques : troubles du rythme cardiaque
  • troubles vasculaires : dilatation des vaisseaux au niveau périphérique
  • affections respiratoires : bronchospasme paradoxal qui est une difficulté respiratoire survenant brutalement suite à l’administration de la Ventoline. Cette complication doit amener à arrêter définitivement le Salbutamol et à consulter en urgence afin de recevoir une autre classe de bronchodilatateur. La modification du traitement de la maladie asthmatique s’impose dans ce cas.

*effets secondaires de fréquence indéterminée

  • affections cardiaques : angine de poitrine
  • des cas d’acidose lactique ont été très rarement rapportés après usage du Salbutamol par voie intraveineuse ou par nébulisation.
  • des troubles digestifs : nausées, vomissements

Les contre-indications

L’utilisation de la Ventoline est contre-indiquée dans certaines situations :

  • Allergie à l’un des constituants du médicament
  • Intolérance au médicament se traduisant par la survenue d’une toux ou d’un bronchospasme soudain suite à l’administration du médicament. D’autres médicaments doivent alors être prescrits à la place de la Ventoline qui doit être arrêtée immédiatement.

Grossesse, allaitement, fertilité

Grossesse

Il n’est pas recommandé de prendre la Ventoline pendant la grossesse. Seul votre médecin est capable de son utilisation en prenant en compte le rapport bénéfice/risques.

Les études cliniques conduites sur le médicament ont montré qu’il peut être responsable d’une accélération du rythme cardiaque du fœtus. Exceptionnellement les nouveau-nés de mères ayant reçu de la Ventoline pendant leurs grossesses peuvent présenter une perturbation des valeurs de la glycémie.

De plus et en raison de l’effet vasodilatateur du Salbutamol, la prise du médicament avant l’accouchement doit être réalisée avec prudence.

Concernant le gaz propulseur contenu dans le médicament HFA 134a, les études sur l’animal n’ont pas montré d’effet néfaste au cours de la grossesse. Cependant, on manque de données pour connaître ses effets sur la femme enceinte.

Allaitement

Il n’est pas recommandé de prendre la Ventoline pendant l’allaitement en raison du passage du Salbutamol dans le lait maternel.

Le passage du gaz propulseur Norflurane dans le lait maternel n’est pas connu à ce jour. Si vous allaitez, ne prenez pas ce médicament sans l’avis de votre médecin.

Fertilité

La Ventoline n’engendre pas d’effets indésirables sur la fertilité animale. Cependant, ses répercussions sur la fertilité humaine ne sont pas connues car on manque de recul sur les tests menés à cet égard.

Interactions médicamenteuses

Si vous prenez d’autres médicaments, signalez-les à votre médecin prescripteur. En effet, certaines associations de la Ventoline avec d’autres thérapeutiques sont déconseillées.

Ainsi, et si vous prenez un médicament bêtabloquant non sélectif (ex : propanolol), l’administration de Salbutamol est alors déconseillée.

L’association avec les anesthésiques halogénés (halothane) est aussi déconseillée en raison de la majoration du risque cardiaque (troubles du rythme ventriculaire graves) et de l’augmentation de l’inertie utérine en cas d’intervention sur l’utérus (hémorragie).

Si vous êtes diabétique et que vous prenez des antidiabétiques par voie orale, il serait alors possible que votre diabète se  déséquilibre à cause de l’effet hyperglycémiant du Salbutamol.

Une surveillance stricte du taux de glucose sanguin et urinaire doit alors être instaurée afin de réajuster le traitement antidiabétique si nécessaire.

Avis sur la Ventoline

Dans cette section, nos professionnels de la santé vous donnent leur avis sur les avantages et inconvénients de ce médicaments, puis nous partagerons les avis des patients que nous avons recueillis.

Sachez qu’il vous est également possible de partager votre expérience sur ce traitement directement dans ce dossier (voir au pied de la page).

Avantages et inconvénients

La Ventoline est un médicament antiasthmatique apportant plusieurs bénéfices pour le traitement des crises asthmatiques de façon rapide et simple.

La forme inhalée par voie buccale rend son utilisation simple et facile pour toute personne asthmatique. Son efficacité pour juguler une crise d’asthme est indéniable et a été démontrée par plusieurs études cliniques.

Son administration avant un exercice physique permet aussi de prévenir la survenue d’une crise induite par l’effort.

Cependant et comme tout médicament, la Ventoline comporte des effets secondaires qui certes, pour la plupart sont loin d’être fréquents mais qui peuvent survenir chez certaines personnes à risque et peuvent devenir exceptionnellement graves.

Il est aussi important de rappeler que pour minimiser le risque d’incidence des effets secondaires, il est primordial de se convenir aux prescriptions de votre médecin concernant la posologie ainsi que la fréquence d’utilisation de la Ventoline.

Toute modification de ces dernières ne doit être réalisée que sur avis médical professionnel, faisant suite à une osculation détaillée.

Avis des professionnels de la santé sur le médicament

Selon les professionnels de la santé le service médical rendu par la Ventoline est important dans les indications appropriées du médicament.

C’est d’ailleurs le traitement de première ligne pour soulager la gêne respiratoire au cours d’une crise asthmatique.

Avis et témoignages des utilisateurs

La majorité des utilisateurs de la Ventoline reconnaissent le bénéfice tire par son utilisation surtout au début de la maladie. A long terme, beaucoup d’entre eux témoignent que leurs besoins en Salbutamol ont augmenté au fil des années et que le recours à d’autres thérapeutiques est devenu parfois nécessaire.

Concernant les effets indésirables le plus souvent rapportés par les utilisateurs, on note l’augmentation de la fréquence cardiaque ainsi que les tremblements des extrémités qui peuvent parfois êtres gênants et motiver ainsi une substitution par un autre médicament.

Vous pouvez d’ailleurs noter le médicament et donner votre avis sur son utilisation en pied de page.

Ventoline: guide d’achat

Pour acheter un médicament, il est capital de se le procurer chez un partenaire ou un commerçant fiable afin de ne pas courir des risques inutiles pour votre santé.

Avec le développement du commerce sur le net, beaucoup de sites d’arnaques proposent à leur clientèle des produits contrefaits, périmés ou inexistants.

Évitez les risques et suivez les informations au sein de ce guide pour un achat sécurisé et fiable.

Où acheter la Ventoline ?

La Ventoline est un médicament listé (Liste I). En d’autres termes, sa délivrance ne se fait que sur ordonnance médicale.

Cependant, il est aussi possible de se procurer le médicament sans ordonnance soit en pharmacie à travers l’historique de vos anciennes prescriptions médicales.

Certaines pharmacies accepteront alors de vous délivrer le médicament en situation exceptionnelle (jours fériés, médecin traitant en congé…).

Une autre option se présente qui est l’achat du médicament en ligne. Pour cela et pour votre sécurité, il faudrait s’assurer de l’authenticité de la pharmacie en ligne chez qui vous allez passer votre commande et de son agrément par l’Etat.

En pharmacie physique

La Ventoline est un médicament qui devrait être disponible dans toutes les pharmacies de ville en temps normal.

Pour vous faire délivrer la Ventoline, il suffit alors de vous présenter chez votre pharmacien muni de votre carte vitale et de votre ordonnance médicale.

En pharmacie en ligne

Pour acheter la Ventoline en ligne, vous pouvez la commande sur le site de notre partenaire https://fr.treated.com/ qui est une pharmacie en ligne fiable, ayant l’agrément de l’Etat, et collaborant avec les laboratoires pharmaceutiques les plus réputés.

Pour cela il  suffit de vous rendre sur le site, de faire la recherche du médicament que vous désirez et de remplir un questionnaire médical qui sera vérifié par un médecin agréé.

Dès lors, et en l’absence de motifs médicaux interdisant la délivrance du médicament, le médecin pourra alors :

  • Vous permettre l’achat en ligne du traitement suite à l’analyse de votre ordonnance obtenue physiquement auprès d’un médecin certifié (il faudra envoyer un scan du document comme preuve).
  • Vous fournir une ordonnance en ligne si vous ne possédez pas de prescription médicale physique.

Votre commande vous sera livré en 24 heures.

Votre dossier médical sera alors archivé en toute sécurité pour une éventuelle commande ultérieure.

A quel prix?

Le prix de la Ventoline est de 4,14 euros en pharmacie de ville. Le prix en pharmacie en ligne est variable.

FAQ

  • Puis-je conduire une automobile après avoir pris la Ventoline ?

Oui, la Ventoline ne cause pas de somnolence et ne pose pas de problème avec la conduite automobile.

  • Est-ce que la Ventoline peut être responsable d’une prise de poids ?

Non, la Ventoline ne fait pas grossir. Certaines personnes asthmatiques peuvent percevoir une prise de poids qui s’explique tout simplement par la diminution de leur activité physique par crainte de déclencher une crise d’asthme.

  • Est-ce que la Ventoline contient des corticoïdes ?

Non, la Ventoline contient uniquement du Salbutamol comme molécule active. Des corticoïdes peuvent être prescrits à la personne asthmatique en association à la Ventoline si cette dernière s’avère insuffisante dans le contrôle de la maladie asthmatique.